Psychologie et mise en scène des tours et routines de magie
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Boniment en magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 31
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Boniment en magie   Mer 2 Juin - 10:09

Le texte du boniment devra cadrer avec notre personnalité et notre style de présentation pour être crédible

LE THEME DU TOUR
Avant de penser à un boniment, il faut bien avoir un thème. Quand nous l’avons, la première opération à effectuer, c’est se renseigner (Internet est alors un outil fabuleux pour obtenir des informations sur le ou les sujets du thème)
Nous notons toutes les informations qui seront précieuses dans la conception de notre boniment
Cela aura certains avantages
1. Connaître un sujet nous rassure inconsciemment et se reflète sur le public
2. Le fait d’approfondir un sujet permet d’explorer d’autres pistes par associations d’idées
3. Si nous présentons notre tour comme une démonstration paranormale, ésotérique, de mentalisme…, il est important de donner des précisions afin de crédibiliser notre effet
4. Cela nous permet de répondre à d’éventuelles questions des spectateurs
….

LES DIFFERENTES MANIERES D’ECRIRE UN BONIMENT
J’ai distingué 3 manières d’écrire un boniment au cours de mes entretiens avec d’autres magiciens, il y en a certainement d’autres, mais je ne livre que ce que j’ai constaté
1. Le boniment est écrit précisément du début à la fin du tour
2. Ecriture du texte en se basant sur un fil conducteur. Nous improviserons au fur et à mesure du développement de l’effet
3. Rédiger la première et la dernière phrase et improviser sur des mots clés

Je ne développerai pas la catégorie de ceux qui affirment qu’ils créent le boniment en direct sans préparation. On se rend compte rapidement que soit ils récitent sans s’en rendre compte le même boniment qu’ils pensent improvisés à chaque fois, ou soit ils ne font que commenter le tour et c’est cela qu’ils appellent un boniment … Sans commentaire

L’ESPACE ENTRE LE MAGICIEN ET SON PUBLIC
Nous allons revenir encore à des notions de cold reading
Nous avons tous :
UNE ZONE PERSONNELLE qui correspond à mon bras tendu, limite de mon emprise physique sur le monde autour de moi
UNE ZONE SOCIALE qui correspond tout simplement à la somme de deux zones personnelles puisque, en distance sociale, deux individus allant à la rencontre l'un de l'autre se retrouvent à la jonction de leurs zones personnelles respectives

1. Si nos spectateurs sont au delà de la zone sociale, nous pouvons écrire notre texte de A à Z, mais attention, dans ce cas le public est lissé, il faut que notre boniment soit clair et compréhensible par tous. Nous n’allons pas nous préoccuper d’un spectateur, nous nous préoccupons du public : Exemple la salle du double fond

2. Si nos spectateurs sont dans la zone sociale : Nous avons proximité, les relations humaines sont accrues et le public n’est pas très nombreux : C’est le cas de la table avec 3 ou 4 spectateurs autour ou la magie debout dans un petit groupe. Dans ce cas, les spectateurs ne sont pas lissés, mais redeviennent des individus distincts. Nous pouvons présenter le même spectacle à des publics différents et très actifs. Dans ce cas l’écriture devra prendre en compte des variations selon le type de public, sa culture….
Ces deux situations sont vraiment différentes, dans la première, nous n’avons aucune chance qu’un spectateur ose nous demander d’examiner notre jeu ou nous le prenne sans prévenir par exemple
Dans la situation 2, tout peut vraiment arriver
Dans la situation 1, nous allons faire face à un téléphone qui sonne, un spectateur qui tousse ou qui quitte la salle en dérangeant tout le monde… Il est moins facile de lister tout ce qui peut arriver dans la situation 2, car là tout débordement est concevable
Nous allons dans ces posts thématiques ne prendre que la situation 2 qui est celle que nous rencontrerons le plus souvent

Même si le texte est écrit de manière précise, les spectateurs doivent avoir l’impression qu’il est spontané : Le magicien ne doit pas donner l’impression de réciter un texte. C’est très important pour emmener le spectateur dans notre univers

A mesure que nous présenterons le tour, le boniment va se modifier petit à petit pour y rajouter un mot, en retranchant un adjectif, en remplaçant une expression par une autre… Ces modifications se feront naturellement sur le moment, le boniment va avoir sa vie propre et n’est pas figé
Une des pistes d’explication est que nos représentations ne sont jamais vraiment les mêmes, les spectateurs changent. Le boniment va se nourrir de cela et va se modifier selon les spectateurs, selon leurs objections…. Ainsi inconsciemment, le boniment va comporter de nombreuses variantes pour s’adapter à toutes les situations que nous pouvons rencontrer
Nous avons un boniment carré en tête, très huilé, c’est notre fil directeur, il nous rassure, nous savons quoi dire. Mais il peut tout arriver en situation de live, alors nous avons des moments ou nous devons improviser selon une situation non prévue : exemple, le spectateur qui redemande de voir ou celui qui demande à examiner….Nous allons greffer sur le boniment des variantes improvisées sur le moment ou préparées (pour une demande d’examen, nous pouvons préparer une phase du genre, ne vous inquiétez pas, je vous donnerai le jeu à l’examen à la fin du tour….)

TEXTE MUET
C’est une notion intéressante et assez subtile
C’est ce que nous nous disons intérieurement sans parler ni remuer les lèvres
Il va commander les actions de notre visage inconsciemment
Je donne le paquet de cartes au spectateur qui doit en poser le nombre qu’il désire une par une sur la table
Je ne vais pas parler pendant ce temps là pour le déconcentrer et je ne vais pas non plus parler aux autres spectateurs qui sont censés regarder celui qui compte ses cartes
Dans cet exemple j’ai un moment de silence ou je cours le risque de ne pas m’intéresser à ce qui est en train de se passer ou au pire de me faire chier
Dans ce cas, nous allons penser « C’est ç’à, posez les cartes une par une jusqu’à ce que vous décidiez de vous arrêter….
Cette pensée va inconsciemment agir sur nos expressions et va nous impliquer de façon convaincante
Quand je note mes boniments, je note aussi mes textes muets, pour ne pas être pris au dépourvu même dans ces moments là

J’ai été extrêmement intéressé dans le spectacle de Dominique Duvivier par les phases ou il fait comprendre au spectateur de couper ou mélanger le jeu sans dire un mot, allant même jusqu’à suggérer que le spectateur replace le jeu à un endroit précis. Nous sommes vraiment dans le thème du texte muet
Revenir en haut Aller en bas
http://instants-magie.max2forum.com
 
Boniment en magie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TOKANISA LISUSU MAGIE DE QUARTIER LATIN HUM EZALAKA SOMO N'ALBUM
» Happy Birthday Disneyland Paris : 18 Ans de Magie.
» démons tzeentch tactica magie???
» les contacts avec les morts 'la haute magie'
» Magie et corps à corps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSTANTS DE MAGIE :: Notions importantes-
Sauter vers: