Psychologie et mise en scène des tours et routines de magie
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 INTRODUCTION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 31
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: INTRODUCTION   Mer 2 Juin - 10:15

Quand j’ai commencé mon enseignement auprès de mon maitre John WD Hudson, je ne connaissais pas le cold reading. En fait, comme je ne connaissais pas grand-chose et cela ne s’est pas trop vu. C’est un des rares privilèges d’être nul partout

Alors, il m’a initié à cette discipline pendant plusieurs heures et moi, j’imaginais bêtement que c’était des moyens de saisir des informations sur les spectateurs.
Grave erreur, son premier but était de me l’appliquer à moi : Comment les gens me percevaient. Comment utiliser le cold reading dans mes tours…
Alors a commencé pour moi une longue remise en question, c’est plus facile de prendre le cold reading uniquement dans le sens de la lecture des spectateurs.

Cette période a été assez dure pour moi car les prises de conscience sur soi sont parfois assez dures à vivre

J’ai alors appris des points importants dans l’utilisation du cold reading dans la magie

1. Travailler les signaux que le magicien envoie afin de poser un style de magie.

2. Lire les réactions du spectateur pour nous situer dans son esprit

3. Utiliser le cold reading dans des tours de magie pour les enrichir
Exemple simple, je fais un tour ou je vais visuellement me planter pour ensuite rebondir
Lors du plantage, ce que nous reflétons va changer beaucoup de choses. Nous pouvons refléter un désespoir (Le spectateur sensible va penser « Le pauvre !! », le chiant va penser « Enfin, il est mal !!! » ) ou un détachement (Tout le monde va penser « Bon, il ne nous aura pas cette fois-ci, c’est prévu »)… Nous arrivons là à un des composants de l’intensité du climax
Le recul dans son territoire (Se rapprocher du dossier) ou le buste en avant vont provoquer chez le spectateur 2 réactions diamétralement opposées, Si nous ajoutons un moment de silence ou nous reflétons une surprise, un mal à l’aise… Nous agissons encore plus sur l’intensité du climax
Donc pour revenir au climax qui est détaillé dans les posts de mise en scène, il n’est pas figé et peut varier en intensité, le cold reading peut participer à cela (Avec d’autres paramètres bien entendu)

Lors de mon enseignement, Hudson m’a submergé de films muets pour que j’étudie des mimiques et les positions du corps. Au début, c’était assez pénible, je devais refaire les scènes devant un miroir et ensuite c’est devenu une véritable passion. La seule difficulté étant d’établir la frontière entre signaux subtils et mime

Cette catégorie sur le forum vous permettra d’avoir des pistes de départ qui vont enrichir votre magie, ensuite à vous de jouer !!
Revenir en haut Aller en bas
http://instants-magie.max2forum.com
 
INTRODUCTION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dexter (Introduction)
» Sons of Anarchy (Introduction)
» Weeds (Introduction)
» introduction de métal dans le verre en fusion?
» Les 4400 (Introduction)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSTANTS DE MAGIE :: Cold reading-
Sauter vers: